Marc DUFRAISSE - Made in AutentiCoach Partners

Marc DUFRAISSE - AutentiCoach Partner

Nous créons des espaces dédiés au développement des personnes et de l'entreprise.

mercredi 25 novembre 2020

Tao du leadership : un leadership impartial



Pouvez-vous servir de médiateur sur des problèmes émotionnels sans prendre parti ou choisir des favoris ?

 

Pouvez-vous respirer librement et rester détendu même en présence de craintes et de désirs passionnés ?

 

Vos propres conflits sont-ils clarifiés ? Votre propre maison est-elle propre ?

 

Pouvez-vous être aimable avec toutes les factions et diriger le groupe sans dominer ?

 

Pouvez-vous rester ouvert et réceptif, quelles que soient les questions qui se posent ?

 

Pouvez-vous savoir ce qui émerge, tout en gardant votre sérénité pendant que les autres découvrent par eux-mêmes ?

 

Apprenez à diriger de manière enrichissante.

 

Apprenez à diriger sans être dominateur.

 

Apprenez à être utile sans vous attribuer le mérite.

 

Apprenez à diriger sans être contraint.

 

Vous pouvez le faire si vous restez impartial, clair et terre à terre.

 

                                Tao du leadership - Lao Tsu


mardi 14 juillet 2020

Réalités et Tactiques dans les organisations à distance



  
Il y a quelques mois encore, la réalité quotidienne de la plupart des entreprises consistait à travailler physiquement dans les locaux de l'entreprise. Dans ces locaux, et plus encore avec les aménagements "open space" si populaires, les employés sont potentiellement visibles tout au long de la journée de travail. Ils sont ainsi très conscients qu'ils peuvent toujours être observés dans leurs comportements et leurs attitudes. Selon la culture et les us et coutumes de l'entreprise, vous pouviez trouver des bureaux où les employés passaient plus de temps à faire semblant de travailler qu'à réellement travailler.
Dorénavant, le travail à distance change les règles et se montre beaucoup plus efficace : on ne perd plus de temps ni d'énergie à faire semblant.

Cependant, lorsqu’il travaille à distance, même s’il peut contrôler comment et quand il est visible pour les autres, le collaborateur ne peut plus se cacher. Au quotidien il ne peut plus compenser son éventuel manque de compétence ou d'engagement par ses talents de communication et ses aptitudes sociales.
Dans le passé, les collaborateurs pouvaient éventuellement se cacher et rester crédibles. Cela n'est plus possible.
Il ne suffit pas d'être impliqué. Il doit être engagé, actif et performant.

Quelle est la conséquence pour les dirigeants ?

L'ambiguïté n'est plus possible. Travailler à distance signifie que vous devez être beaucoup plus précis et plus clair en matière d'information, de missions et de soutien. Vous ne pouvez rien prendre pour acquis. Vous devez vous assurer que les gens sont alignés et engagés. La communication et la proactivité sont essentielles.

L'autre défi consiste à ce que l'équipe virtuelle reste soudée . Comment pouvez-vous y parvenir ?
Vous devez créer des espaces permettant aux gens d'interagir en équipe et en tête à tête... mais en gardant toujours le rythme, en évitant les réunions virtuelles interminables qui tuent l'énergie et la connexion.

Enfin, la principale difficulté à laquelle les dirigeants sont confrontés aujourd'hui est de gérer la peur et l'incertitude. Les restrictions de confinement ont été vécues très différemment par chacun de vos collaborateurs et les niveaux de stress et d'insécurité peuvent être très différents mais aussi très élevés pour chacun.

Nous sommes au cœur d'une crise profonde dans laquelle nous devrons inventer de nouvelles façons de nous connecter avec nos équipes, mais aussi faire face à ces situations et les gérer nous-mêmes. Plus que jamais, notre capacité à faire preuve d'empathie, à être présents, proches et solidaires des membres de nos équipes, notre capacité à réellement écouter et comprendre où ils se trouvent, et la façon dont nous les soutiendrons seront les clés des succès futurs de nos équipes.

Et vous, comment faites-vous ?

lundi 13 avril 2020

La sagesse de la vie


Individuellement chacun de nous nous créons notre propre vision du monde, notre propre raisonnement. Nous avons façonné notre perception de la réalité, notre compréhension de ce qui nous entoure. Notre esprit a donné un sens à ce qui nous arrive, à ce que nous voyons et ressentons.
C'est ainsi que se forgent nos croyances, nos réalités, nos certitudes.

Nous ne voyons pas le monde tel qu'il est,
nous voyons le monde tel que nous sommes

Jusqu'au jour où nous trébuchons, tombons, échouons et que notre réalité ne nous apporte plus de réponses, notre logique ne fonctionne plus... De quoi se sentir confus, désorienté, perdu...

Alors on doit se remettre en question, s'adapter à ces nouvelles réalités que l'on découvre... Peut-être s'ouvrir à de nouveaux domaines dont on ne connaissait même pas l'existence.

La vie finit par vous pousser aux limites de votre compréhension, vous désorienter. Elle vous conduit à échouer, à douter, à lâcher prise, à tomber... et à vous relever.

Elle vous pousse à mieux vous connaître.
Pour vous rendre meilleur. 
Plus authentique. 
Plus sage. 
Pour être plus cohérent, plus centré, plus efficace.
Elle vous conduit à échouer, à douter, à lâcher prise, à tomber... et à vous relever.

Pour prendre le bon chemin, pour être le leader de votre vie.

Profitez-vous de ces moments de doute et de confusion pour grandir ?

lundi 23 mars 2020

N'est-ce pas ce dont nous avions juste besoin ?



Une citation dit que la vie nous apporte les expériences dont nous avons besoin pour grandir. Qu'il n'y a pas de coïncidences, que rien n'arrive par hasard.
D'une certaine façon, la crise que nous traversons n'est pas une coïncidence.

Les crises financières passées nous ont appris à nous battre davantage pour survivre, à être actifs, à persévérer, à être résilients en se réinventant continuellement pour survivre économiquement et socialement.

Cette crise-ci, il s'agit de s'arrêter. S'arrêter et être capable de ralentir, de respirer, de réinventer notre façon d'être en relation avec les autres et de poursuivre nos activités, nos carrières.

Il y a là un message pour ce monde, pour les institutions et les entreprises. Il y a là un message pour nous. 

Il s'agit de revenir à l'essentiel, à soi-même, à sa vie, à ses priorités, à ses ambitions et désirs réels.

Ces temps nous permettent de redécouvrir qui nous sommes et ce qui nous entoure, de prendre conscience de notre capacité à nous adapter, à apprendre et à changer nos habitudes quotidiennes. C'est le moment de devenir plus curieux de la nouveauté, d'apprendre et de tester de nouvelles choses, de nouvelles habitudes.

C'est un luxe de pouvoir continuer à son propre rythme, à sa propre cadence. Avez-vous réussi à ralentir ?  

Que vous montrent ces moments ? Que révèlent-ils sur vous ?


mercredi 26 février 2020

Accros à la victoire


Nous sommes accros à la victoire.

Et quand quelque chose nous résiste, quand nous faisons des erreurs et/ou échouons, cela nous remplit de tristesse, de découragement, de colère... Nous perdons notre confiance en nous, notre estime de soi. Nous le vivons mal, nous en souffrons...

Qu'est-ce que gagner ?

C'est alimenter notre compétitivité, notre ego, c'est rivaliser... Si nous gagnons, c'est que d'autres perdent... d'autres qui n'ont pas été aussi "bons" que nous...
Qu'est-ce que la victoire? 
C'est nourrir notre ego. C'est créer cette illusion de super-héros, de surhomme ou de wonderwoman...

Gagner et réussir, c'est l'illusion d'être arrivé, d'avoir abouti... et maintenant ? Le temps s'est-il arrêté ? Ça y est, on l'a fait... Vous êtes sûr ? Qu'est-ce qu'on a fait? Cela a-t'il un sens ?

Pour moi, notre frustration, notre sabotage incessant vient de cette idée, de cette attente, de cet espoir ...de gagner, de triompher...

Nous nous accrochons à ces objectifs, à ces clichés, à ces chimères en désespoir de cause, sans nous relier à ce que nous voulons vraiment au fond. ... nous nous illusionnons à posséder, à avoir ... plutôt qu'à être ...

Loin des stéréotypes, au fond de vous ... qu'est-ce que ce serait pour vous de gagner ? ... à quoi ressemblerait la victoire ?...

Et si le bonheur n'était pas là... ni dans la victoire ni dans le triomphe...
Et si c'était dans le lâcher prise, le laisser tomber ces chimères et ces espérances ridicules mais écrasantes pour se centrer sur soi-même, sur ce qui est vraiment important pour soi... 
...C'est peut-être celà la vraie  victoire, vous ne pensez pas ?

Qu'est-ce qui est important pour vous ? Qu'est-ce que réussir pour vous ?


mercredi 22 janvier 2020


Heureuse et Authentique Année 2020!