Marc DUFRAISSE - Made in AutentiCoach Partners

Marc DUFRAISSE - AutentiCoach Partner

Nous créons des espaces dédiés au développement des personnes et de l'entreprise.

mercredi 26 février 2014

Savez-vous donner un feedback ouvert, honnête et productif ?


Les styles de management autoritaires tendent à réduire les niveaux de motivation et de flexibilité des équipes.

Lorsque l'équipe de direction donne des instructions de façon rigide, la capacité des collaborateurs à s'adapter et à fournir un service exclusif, devient plus limitée..

De fait, le développement de l'intelligence émotionnelle au sein du management, l'établissement de relations plus proches avec les collaborateurs et les équipes renforcent l'optimisme , la confiance , la responsabilisation , la motivation .

Un style managérial plus connecté comporte toutefois quelques risques . La proximité, la connexion affective et émotionnelle avec les équipes peuvent avoir une conséquence indésirable et improductive: l'incapacité à donner un feedback ouvert, clair et efficace.
 Comme si le manager, en ayant une relation plus intime et harmonieuse avec ses collaborateurs, redoutait cette confrontation et trouvait difficile de les challenger sur leurs résultats ou leur développement .

 La connexion, la syntonie, la proximité des managers avec leurs équipes doivent être authentiques, sincères, honnêtes. C'est la seule façon pour qu'elles ne soient pas manipulatrices.

 Cette connexion doit permettre au manager d'oser partager ses attentes, opinions, feedbacks, témoignages ouvertement, honnêtement ...mais avec flexibilité ...

 Pour le manager, le défi consiste à être toujours conscient de qui il est, à exprimer des informations avec humilité et détachement, afin de partager et construire des solutions sur la base de l'écoute, de l'échange, de la négociation ...

Développer des relations, oui. ...mais éviter la paralysie, la stagnation.

Êtes-vous capable d'honnêteté et d'ouverture dans vos évaluations ?

jeudi 13 février 2014

Temps de changer?


Il est difficile de savoir quand il est temps de changer ... Changer de stratégie, de tactique, d'attitude, de posture.



Il faut un certain temps pour réaliser que cela ne fonctionne pas, que l’on n'est pas dans la bonne voie, sur le bon chemin ....


Quand on est habitué à répondre aux défis d'une certaine manière, il est difficile de changer, de se démarquer et de se convaincre que ce n'est pas approprié.


De nombreuses croyances polluent le monde des affaires.


Des croyances individuelles, collectives , basées sur les expériences passées, les habitudes, les apparences ...


Quand quelque chose ne fonctionne pas avec les résultats désirés, ne vous obstinez pas à en rajouter, à forcer dans le même sens ...

Peut-être est-il temps d'arrêter, de changer de perspective, de stratégie....


Peut-être devez vous cesser de forcer le sort, de vous sacrifier avec des tactiques dépassées, dans des activités du passé.


Peut-être avez vous besoin de laisser aller, de lacher prise, de faire baisser la pression, de vous donner une chance de voir la situation avec un autre regard, sous un angle différent...


C’est le moment de moins faire la même chose, de se mettre à quelque chose de différent ...


En quoi pensez-vous que vous devriez cesser de forcer? Où devez-vous arrêter de forcer,  de mettre la pression?
Quel autre point de vue souhaitez-vous essayer?


Qu’allez-vous lacher?  En quoi allez-vous innover?

dimanche 2 février 2014

Conflits: Devons-nous les accepter ou les interdire?


Quelle est l'utilité des conflits?


Les conflits dans une entreprise sont-ils le signe de son dynamisme ou de sa désorganisation?

Les managers doivent-ils les accepter ou les interdire?

Derrière le conflit il y a des besoins non identifiés, des perspectives et des points de vue non encore pris en compte.

Au-delà du conflit, il y a potentiellement des idées d'amélioration, des opportunités commerciales ou des domaines de développement pour l'organisation.

Le conflit est une preuve qu'il y a motivation, engagement, dynamisme.

Le problème, c'est que les situations de conflit font appel aux émotions. Ils sont inconfortables. Elles créent du stress et sont dès lors difficiles à gérer.

Elles poussent les personnes vers l'inconnu, l'incertitude, le danger. Elles génèrent de l'adrénaline, créent de l'urgence. Le conflit fait apparaître notre côté plus animal, qui nous pousse à la passivité, à l'agression ou à la fuite.

Le conflit réveille nos émotions, notre vulnérabilité, notre fragilité.

Dans le même temps un conflit est la preuve que le sujet a son importance, qu'il est grave. Qu'il vaut la peine de se battre et de s'en occuper.

Une entreprise sans conflit est en dormance somnolente, engourdie.

Y a-t-il des conflits dans votre entreprise?

Les gérez-vous? Les évitez-vous?
Comment les vivez-vous?

Tirez parti des conflits. Apprenez à les gérer et vous obtiendrez des résultats extraordinaires.