Marc DUFRAISSE - Made in AutentiCoach Partners

Marc DUFRAISSE - AutentiCoach Partner

Nous créons des espaces dédiés au développement des personnes et de l'entreprise.

mercredi 20 juin 2012

Doit-on accepter les conflits?

  Il est généralement admis que l'harmonie est souhaitable dans toute organisation:
- L'ambiance est conviviale, confortable pour les collaborateurs, il n'y a pas de confrontation directe et ouverte.
- Les managers ne voient pas leur autorité contestée, l'absence de conflit semble mettre en valeur le savoir-faire et le leadership de la direction.
L'absence de conflits est en fait plutôt positive ...Jusqu'à un certain point...
Jusqu'à ce que les tensions et les problèmes potentiellement importants pour le business demeurent dans le non-dit, dans le silence, ne soient jamais l'objet de débats ...
Une culture d'entreprise fondée sur une harmonie superficielle ne pourra être pro-active et dynamique ...
Dans un tel contexte, qui est prêt à lever la main, à soulever un problème, à soumettre une opinion?
L'entreprise est prise dans son inertie, sa routine...
Quelles sont les conséquences ou les coûts pour l'organisation?
Quelles questions essentielles restent dans le silence, qu'elles soient commerciales, opérationnelles, stratégiques, organisationnelles?
Un environnement un peu politique, un management rigide, des croyances erronées qui confondent leadership et autorité peuvent réduire au silence beaucoup d'idées ou d'initiatives d'intérêt...

Aujourd'hui, les entreprises ne peuvent pas se passer de ces opportunités pour leur développement, leur amélioration, leur innovation ou leur survie ...

En tant qu'entrepreneurs ou dirigeants...
Dites non au conflits stériles personnels ou politiques ....
Mais dites oui et encouragez les discussions ouvertes, vivantes et productives pour le bien de la société .. Même si elles deviennent conflictuelles!
Qu'en penses-tu? Es-tu d'accord?
Comment géres-tu les conflits dans ton activité?

mardi 12 juin 2012

Leadership: Prends tu plaisir?

Travaillant continuellement avec des entrepreneurs, des cadres et des dirigeants, je me pose souvent la question du leadership ...
Quelle est la différence entre un manager et un leader?
Comment ça marche? D'où vient la magie?

Bien sûr,
 afin d'agir et d'avoir un impact, les dirigeants et entrepreneurs doivent avoir des qualités et des capacités personnelles fortes, ils doivent être porteurs de valeurs, d'intégrité, d'ambition ...
Mais au-delà de cela, il existe pour moi une condition commune et indispensable pour qu'apparaissent les comportements et les effets d'un leadership réel et puissant:
Les dirigeants doivent prendre plaisir à être là où ils sont.

Peux-tu
 inspirer les personnes si tu n'apprécies pas d'être parmi elles?
Peux-tu motiver les autres si tu ne t'amuses pas et si tu n'es ambitieux dans ce que tu fais et dans ce que tu souhaites réaliser?
Ce n'est évidemment pas seulement la question de s'amuser mais de prendre plaisir.
Prendre plaisir signifie diriger une entreprise alignée avec tes valeurs personnellescohérente avec toi-même ... Cela signifie se soucier des autres, de l'équipe, des clients ... Cela implique vouloir contribuer au monde d'une manière personnelle et unique.

Si
 tu es ambitieux et que tu prends réellement plaisir à réaliser ce que tu entreprends, tu crées un contexteun lienune énergieun espace où les personnes peuvent être inspiréesattiréesmotivées, énergiques ... où elles ont envie de donner plus, de prendre des risques ...Les résultats en découlent ... tu fais preuve, alors, de leadership.
Dans ton projet actuel, comment te sens-tu?
Y prends-tu plaisir? Sais-tu inspirer et motiver les autres?