Marc DUFRAISSE - Made in AutentiCoach Partners

Marc DUFRAISSE - AutentiCoach Partner

Nous créons des espaces dédiés au développement des personnes et de l'entreprise.

dimanche 28 avril 2013

Le leadership, pour quoi faire?

On parle beaucoup de leadership.

Mais qu'est-ce que le leadership? Pourquoi être un leader? Pour quoi faire?

"Je ne veux pas être un leader. Je ne veux diriger personne."

Le Leadership tel que je le définis ne concerne pas que le monde de l'entreprise ou du management. Il ne s'agit pas seulement d'être un manager efficace ou brillant ...Ça l'est parfois, mais pas toujours.

Le Leadership c'est le savoir être.

Il s'agit de développement personnel, de se connaître, de savoir qui vous êtes, comment vous êtes, de travailler vos ambitions, défis et rêves. Il s'agit d'identifier et gérer vos craintes et les angoisses, d'oser être qui vous voulez être et atteindre ce que vous souhaitez obtenir ...
C'est passer à l'action.

Pour ce faire, vous devez savoir ce que vous voulez et ne voulez pas, comprendre ce que vous recherchez et ce que vous évitez, pour définir une direction, une vision de ce à quoi vous voulez contribuer, de ce que vous voulez.

Articulez votre vision.
De là, vous pourrez mener, orienter, orchestrer votre vie.
Votre vie personnelle et professionnelle. Votre carrière et votre entreprise.

Qu'en pensez-vous?
Le concept de leadership vous est-il plus utile?

lundi 15 avril 2013

Quelle est la Culture Business dans votre entreprise?


Chaque entreprise a sa Culture Business. Une culture spécifique et originale axée sur certains domaines, dimensions et/ou fonctions de gestion.
Cette culture a d'abord été façonnée selon la personnalité et de l'expérience du Fondateur, du Propriétaire ou du Directeur Général. Elle est aussi le produit de l'histoire et des pratiques de l'organisation, de l'équipe dirigeante et des actionnaires, de leurs politiques, leur style, leurs interactions, leurs décisions.

Chaque Culture Business crée son vocabulaire spécifique, son jargon, sa logique et sa compréhension du contexte et des leviers clés de l’activité de l'entreprise.


Quelques exemples ...


Certaines cultures et organisations sont très orientées vers les Ventes. Tout est basé sur la vente. Les vendeurs sont les rois, ils sont détenteurs de la vérité. Tout est organisé pour répondre à leurs demandes et exigences. Les ventes sont perçues comme étant l'essence de la réussite de l'entreprise.
D'autres cultures se concentrent sur le marketing. On-line, offline, expositions, événements, publicité, communication, web 2.0, 3.0, marketing produits, des services...
D'autres sociétés sont basées sur la Haute Technologie... Recherche, formation, conférences,  licences, savoirs-faire,  experts, les dernières nouveautés...
D'autres sur la production, l'optimisation des actifs, des usines, des machines, leur efficacité globale et leur disponibilité, la maintenance, ...
D'autres sur les Opérations, ou
sur la qualité, obsédées par des normes élevées de qualité produit / service / ISO...

Les variations sont infinies ...

Le plus souvent cependant, les cultures des entreprises se focalisent sur les Finances. Les Finances parlent la langue des actionnaires et des banques. Elles sont devenues incontournables. Les équipes des Finances dirigent, sont en charge ... Trésorerie, 
Marges, ROI, coûts,

EBITDA, Résultat d’exploitation...Elles donnent le rythme de l'activité...


Tous 
ces domaines d'expertises et
fonctions sont indispensables à la bonne performance de l'entreprise. Chacun apporte quelque chose de crucial et vital...

Si un seul domaine devient prépondérant dans la gestion, il peut alors représenter un risque sérieux pour l'entreprise...

Le rôle de la Direction Générale est de créer un équilibre
entre tous ces départements, ces cultures et ces domaines. Son défi est d'arbitrer de manière efficace et flexible pour conduire l'entreprise à la croissance et à la réussite.

La Culture Business d'une entreprise est d'une grande importance: elle est à l’origine de la performance et des réalisations passées et présentes. Elle a construit ce que l'entreprise est à ce jour.

Mais qu’en est-il aujourd'hui: La culture existante est-elle toujours performante? 
Est-elle adaptée aux défis de demain?

L'arbitrage de la Direction Générale est-il efficace?

Quelle Culture Business prédomine dans votre entreprise en ce moment?
Est-elle vraiment 100% utile pour la rentabilité et le développement de l'entreprise?
Ou
A-t’elle des inconvénients que vous souhaiteriez souligner?
Faudrait-t'il la faire évoluer pour créer de la valeur ou générer de nouvelles opportunités?


dimanche 7 avril 2013

Comment gérez-vous la pression avec vos collaborateurs?



Comment pouvez-vous éviter de simplement déverser la pression sur vos équipes?


Un des grands défis du manager consiste à gérer la pression qui vient d'en haut, des actionnaires, des supérieurs hiérarchiques, de la concurrence, de la conjoncture. Leur défi est d'éviter de simplement la déverser sur les équipes ...


Le rôle du manager / leader est de créer un contexte dans lequel les équipes soient challengées et mobilisées tout en se sentant motivées et en confiance.


Sous une pression croissante et sans un climat de confiance, les collaborateurs ne fonctionnent pas de manière optimale. Ils sont sur la défensive, se paralysent, se rigidifient. Ils n'osent pas essayer de nouvelles choses, changer, évoluer, faire un effort supplémentaire.

Si le contexte est difficile et tendu, au contraire, ils se ferment sur eux-mêmes, essayent de passer inaperçu. Comme si leur seule crainte était d'être le prochain sur la liste ...


Dans la conjoncture économique actuelle, les dirigeants d'entreprise sont stressés et paralysés par la pression de produire des résultats à court terme ...


...Alors qu'ils devraient se battre pour avoir des équipes plus agiles, plus flexibles, capables de se réinventer... pour atteindre l'excellence, innover, créer de nouvelles stratégies et tactiques....


Qu'en pensez-vous?
Comment gérez-vous la pression avec vos équipes?

mardi 2 avril 2013

Que voyez-vous? Comment le comprenez-vous? Comment décidez-vous de l'interpréter?


Chacun de nous a sa vision du monde.Sa réalité. 
Son interprétation du monde.
Différente, unique, originale.


Nous interprétons ce qui nous entoure en fonction de notre histoire, de nos expériences, de nos actions, de nos engagements.

Nos interprétations justifient nos actions passées et présentes, ce que nous faisons, ce que nous ne faisons pas, ce que nous osons faire et ce que nous n'osons pas imaginer ou entreprendre.

Si nous n'y prenons garde, nous pouvons être trompés par nos interprétations, celles mêmes qui donnent un sens aux événements de notre vie... nous pouvons construire une réalité orientée, déformée, exagérée, éteinte ...


Grandir en tant que personne, c'est commencer à identifier et comprendre celles de nos interprétations qui sont erronées, exagérées, qui nous trompent. C'est identifier ces perceptions qui ne nous servent plus, qui génèrent des pensées ou des croyances qui nous sont inutiles, qui nous limitent, nous enlèvent notre initiative, notre liberté.


Pour entamer ce processus, il faut prendre conscience de ces phénomènes sans nous juger ni culpabiliser.

Il faut vouloir aller au delà des apparences et des évidences ... pour apprendre et grandir.

Que décidez-vous de voir? De comprendre? 

Comment décidez-vous de l'interpréter?