Marc DUFRAISSE - Made in AutentiCoach Partners

Marc DUFRAISSE - AutentiCoach Partner

Nous créons des espaces dédiés au développement des personnes et de l'entreprise.

jeudi 26 juillet 2012

Le Tao du Leadership: le Matérialisme



Le leader sage mène une vie tranquille et méditative. Mais la plupart des gens sont occupés à se procurer autant de biens qu'ils peuvent.

Le chemin tranquille mène vers une existence plus consciente. Le chemin occupé crée un matérialisme excessif.

Devenir plus conscient rapproche de Dieu et du sens de l'unité de toute création. Mais la consommation excessive n'est possible que par l'exploitation de quelqu'un.

Les biens du monde sont inégalement répartis. Certains ont beaucoup. La plupart ont très peu. Nous sommes à court de ressources suffisantes pour tout le monde. Tout le monde le sait.

Pourtant, ceux qui sont déjà encombrés par les possessions en acquièrent de plus en plus. Ils vont même se vanter de combien ils ont. Ne savent-ils pas ce qu'est le vol?

Posséder un bon nombre de biens ne vient pas de Dieu. Les gens l'obtiennent par la manipulation d'autres personnes.

Le Tao du Leadership - Lao Tseu

dimanche 15 juillet 2012

Qu'acceptez-vous de subir?


Dès notre plus jeune âge, nous apprenons à nous adapter à ce que les autres attendent de nous.
Pour être reconnus, chouchoutés, aimés.
Nous pouvons même devenir des singes savants pour leur plaire, pour être admirés, pour exister.

Une fois adultes les occasions que nous trouvons sur notre chemin ne correspondent pas toujours à 100% à nos envies ou idéaux. 
Nous nous adaptons et nous apprenons à le faire du mieux que nous pouvons.
Peu à peu, nous pouvons finir par accepter des choses qui ne font pas partie de nos objectifs ou de nos valeurs les plus intimes.

Qu'en pensez-vous?
Qu'est-ce que vous acceptez dans votre vie?
Que n'acceptez-vous pas?

A quoi acceptez-vous d'être soumis?
A quoi voulez-vous vous soumettre?
Cela vous convient-il?

mercredi 4 juillet 2012

Que ne veux-tu pas entendre? Que ne peux-tu pas entendre?


Une personne occupant un rôle de direction influence directement la manière dont ses collaborateurs vont communiquer, ou non, des résultats, des faits, des données.
Sa vision du business, ses attentes et son style de management définissent et limitent la nature des messages qu'il reçoit de son entourage.
Surtout si ce manager a des difficultés à être totalement ouvert à tout ce qui l'entoure et à tous ceux qui travaillent avec lui, s'il a du mal à entendre les points de vue ou les façons de faire différents des siennes, ou s'il a de la peine à accepter des résultats non conformes à ses objectifs.

Le risque est alors que les employés finissent par «servir» la même "soupe" au directeur pour répondre à ses attentes, pour lui être agréable, lui donner ce qu'il attend et éviter les tensions ou les problèmes.

C'est dommage! De nombreuses opportunités de faire apparaître des informations et des idées utiles au business peuvent ne jamais surgir!

Et dangereux! Les risques sont multipliées pour l'entreprise lorsque les employés montrent des indicateurs et des résultats conformes aux attentes de la direction alors qu'ils sont déconnectés des réalités du terrain ou trop optimistes !

Et toi? Que ne veux-tu pas entendre?
Et ton patron?
Que ne veux-t'il pas entendre? Quelle "soupe" lui "sert"-on alors?