Marc DUFRAISSE - Made in AutentiCoach Partners

Marc DUFRAISSE - AutentiCoach Partner

Nous créons des espaces dédiés au développement des personnes et de l'entreprise.

lundi 1 octobre 2012

Avez-vous une sensation de chaos?


Vous n'arrêtez pas. Vous avez tant de tâches à envisager, à élaborer, à gérer, à exécuter, à réaliser, tant de gens à voir, tant de conversations à tenir, tellement d'informations à aller chercher, à regrouper, à analyser, de demandes à réaliser que vous sentez que vous ne contrôlez plus vos journées ...



Vous vous sentez au milieu du chaos. Comme pris au piège. Vous ne maîtrisez pas votre agenda. Votre agenda vous domine.

Vous commencez à peine quelque chose, une autre vient vous distraire,  vous passez à une troisième, êtes interrompu par une quatrième, une cinquième vous tombe dessus, on vous appelle pour une sixième... Vous passez votre journée à sauter d'une chose à l'autre, avec un sentiment de ne jamais approfondir, de rester à la surface .... sans but, sans direction...

Dites-moi ... Que voulez-vous obtenir? Avez-vous une vision? Où souhaitez-vous aller?

Dans tout ce que vous faites, quelles activités et tâches contribuent à vos objectifs? Lesquelles servent vos objectifs?
Lesquelles vous tombent dessus, vous incombent et ne vous aident en rien? Lesquelles polluent votre vie, vont à l'encontre de votre vision?

Vous êtes vous fixé une direction?
Lorsque vous vous souvenez et vous connectez pleinement avec votre vision et vos objectifs, ne trouvez-vous pas que le chaos s'estompe? ...Qu'il disparaît?
Lorsque vous êtes qui vous voulez être, c'est comme si tout rentrait dans l'ordre ...Vous ne trouvez pas?

Qu'est-ce qui est important pour vous? Qu'est-ce qui a du sens?

2 commentaires:

  1. C'est en découvrant qui l'on est, en l'assumant et en le vivant comme évidence que l'on peut être à l'écoute de soi et du monde environnant.
    C'est bien souvent par "lâcheté" inconsciente, souvent maquillée par un devoir d'appartenance que l'on se laisse "dévorer" doucement par l'inculqué judeo-chrétien.
    Se connaître c'est découvrir ses limites et les émanciper en irradiant son alentour, justement en limitant les accès et en gérant les entrées à notre monde.
    Rien ne nous dépasse que ce que l'on ne veut bien.
    S'organiser c'est donner du sens commun aux évènements et tâches qui nous arrivent. Classer les actes par importance et non par devoir, c'est savoir limiter er gérer les tâches, une à une, dans la tranquilité déconcertante de la connaissance de soi.

    RépondreSupprimer
  2. "Dans la tranquilité déconcertante de la connaissance de soi".
    Merci de ce beau témoignage.
    Il n'est pas facile d'entamer ce voyage vers la connaissance de soi. Il y a un prix émotionnel à payer.
    Mais en voilà la récompense, cette "tranquilité déconcertante"
    Merci de ce beau témoignage.

    RépondreSupprimer