Marc DUFRAISSE - Made in AutentiCoach Partners

Marc DUFRAISSE - AutentiCoach Partner

Nous créons des espaces dédiés au développement des personnes et de l'entreprise.

dimanche 15 janvier 2012

Collaborer et pouvoir commettre des erreurs permettent ils la performance dans l'entreprise?

Dans la société nous apprécions les gens pour leur indépendance, leur maturité et leur capacité à diriger et gérer leur vie personnelle et professionnelle de façon autonome.


Dans l'entreprise c'est pareil. Les collaborateurs ont des consignes et des objectifs dans leur travail. C'est à eux d'être motivés, organisés et compétents pour réaliser ce qui leur est demandé et obtenir des résultats.


Peu d'entreprises et d'individus ont une culture de collaboration et d'entraide.
Si un collaborateur questionne beaucoup ou demande souvent du support,  son professionnalisme peut rapidement être remis en question .
Il lui est donc recommandé d'éviter de poser trop de questions ou de demander trop d'aide pour ne pas laisser entrevoir selacunes ou faiblesses potentielles. Pour ne pas entamer sa crédibilité.


Dans la culture d'entreprise il ya un autre aspect crucialle droit à l'échec.
Dans les pays latins échouer est en général considéré comme désastreux.
Alors que, au contraire, l'échec peut être une grande opportunité d'apprentissage et d'amélioration. Et accepter l'échec c'est apporter de la fluidité et de l'audace à  l'entreprise, c'est éviter sa paralysie.


Le fait de promouvoir l'entraide et d'accepter les erreurs stimule l'apprentissage et engendre l'efficacité dans l'entreprise car:
- Les questions et les doutes apportent toujours de la compréhension et de la clarté à tous
- Le partage d'informations et de procédures permet l'identification de meilleures pratiques
- Le droit à l'erreur apporte flexibilité, sens du défi et créativité dans l'organisation.


Bien sûr, ces principes doivent être encadrés et s'appliquer avec professionnalisme.


Depuis que je travaille comme consultant et coach du changement, j'utilise des principes simples et efficaces qui, pour moi, combinent les dimensions humaines et business:


«Tu as le droit de ne pas savoir. Ça nous arrive à tous de ne pas savoir.
Si tu as besoin d'aide, demande-la.
L'échec est permis. Il est acceptable d'échouer.
Mais il est interdit d'échouer pour ne pas avoir demandé de l'aide"


C'est simple, vous ne trouvez pasQu'en pensez-vous?